top of page
Rechercher

La sorcière ou le sorcier

Dernière mise à jour : 7 juin 2023




Qu'est ce qu'une sorcière:


La définition de ce qu'est une "sorcière" dépend de l'époque dans laquelle, elles vivent. Le nom "sorcière" provient du mot latin populaire "sortiarius" qui veut dire "diseur de sorts". Une sorcière ou un sorcier est un magicien connu au moyen âge et bien avant, comme étant capable de jeter des sorts "maléfiques et autres", de concocter des sorts, et être capable de guérir les malades.

Souvent associés aux shamans et aux voyants, les sorciers sont déjà perçus par l'Église catholique comme étant des hérétiques démoniaques à partir du Xe siècle. À la fin du XIIIe siècle, l'Inquisition publie un premier traité qui fait mention des peines à administrer aux sectateurs du mal et à ceux qui se rendent à des sabbats. Ce n'est cependant qu'en 1484, avec la bulle pontificale Summis desiderantes du pape Innocent VIII, que s'amorce une féroce lutte contre la sorcellerie et que l'on octroie à l'Inquisition le pouvoir de talonner l'hérésie.




À cette époque, les femmes sont accusées d'être au service du diable et de participer à un complot satanique visant à anéantir la christianité. La misogynie de l'Église conduit les inquisiteurs à blâmer les sorcières de toutes les misères du monde. Elles feraient offrandes de nouveau-nés à Satan, changeraient les hommes en loups-garous et provoqueraient de nombreuses maladies incurables comme la lèpre et la cécité. Les sorcières rendraient également les femmes stériles et les hommes impuissants et causeraient de violentes tempêtes accompagnées de foudre et de grêle. Unies charnellement au démon et devenues servantes de celui-ci, les sorcières ne feraient que semer le désastre et la désolation.



Depuis quand existe elles?


Les sorcières existent depuis la préhistoire, mais leur réputation n’a pas été la même à travers le temps. De personnes respectées à personnages persécutés, elles ont connu des hauts et des bas.

Une sorcière peut être source de répression, mais d’autres ont contribué sagement au développement de notre monde en pratiquant leurs savoirs aux côtés de grands Rois et Princes. Elles sont guérisseuses, conseillères, voyantes. À cette époque, elles étaient considérées comme des sages en relation avec Dieu.

Puis au moyen-âge, la sorcellerie a été un phénomène invisible, pratiqué majoritairement par une communauté composée de femmes. L’histoire dit que celles-ci pactisent avec le diable afin d’obtenir des pouvoirs de naissance ou autres privilèges sataniques.

Arrivées au XVe siècle, les sorcières ont été extrêmement persécutées par l'Église qui les voit comme une menace pesante en les accusant de pratiques macabres tel que le sacrifice des enfants. Au XVIe siècle, en France, les sorcières ont été chassées, traquées jusqu’au jour où il y a eu près de 50 000 condamnations au bûcher.


Actuellement le mot "sorcière" est à la mode et beaucoup de personnes vogue sur la vague se définissant comme sorcier ou sorcière, sans savoir exactement de quoi il en retourne. Il existe différents courant/ catégorie de sorcières.


les voici:


La sorcière cosmique

Accorde une attention particulière à l’astrologie et aux signes du zodiaque, elle se concentre sur la façon dont l’énergie influence le monde. Ce type de sorcière utilise les traits planétaires pour faire appel à leur énergie (ex : pleine lune). Ses connaissances l’aident à deviner comment les énergies vont influencer le futur ou prédire des événements.


La sorcière de divination

Les sorcières de divination ont existé à chaque période de l’histoire. Elle utilise sa magie pour prédire l’avenir grâce aux cartes, aux tarots ou au Yi King. L’histoire raconte que les divinités prodiguaient des conseils à travers ce type de sorcière.


La sorcière de la mer

Cette sorcière est en harmonie avec l’océan, fascinée par les sirènes et à un lien intense avec l’océan et ses profondeurs. Mais elle était considérée comme un esprit féminin, malveillant. Elle pratique la radiesthésie qui est une méthode de divination consistant à invoquer les eaux, les métaux ou les tombes souterraines.


La sorcière verte :

La sorcière verte est connue pour ses compétences de contrôle des forces de la nature. Ses propriétés magiques sont fondées sur le respect de la nature et de ses êtres vivants. Elle pratique l’herboristerie qui permet l’étude botanique des plantes à des fins médicinales. Elle est capable d’utiliser l’énergie des arbres à des fins de guérison.


La sorcière de cuisine:

La sorcière de cuisine exerce ses pouvoirs grâce à l’énergie fournie par les matériaux de la vie quotidienne, plutôt des objets matériels et non par les pouvoirs divins. Leurs pouvoirs ressortent lors de la cuisson et elles ont été souvent accusées d'empoisonnement. Même dans l’image générale de la sorcière, on retrouve une vieille femme remuant son chaudron avec un rituel de nature magique autour de la nourriture.




Les vrais sorcières et sorciers sont ceux qui comme vous et moi, sont simples, elles ont une connexion différente avec les éléments quel qu'ils soient. Certaines ont plus d'affinité avec les plantes et auront une connaissance de ses dernières, plus large que la moyenne, connaissance dû à leurs étude des plantes, ou qui aura été transmise de génération en génération.

D'autres auront plus d'affinité avec les éléments tel que l'eau, ou les cycles lunaires.

Mais elles ont toutes en commun une chose "le besoin d'être en connexion avec la terre nourricière.

Elles sont sensibles au cycles lunaire/ terrestre, aux éléments, on une sensibilité accrue aux énergie de toute forme, elles parlent aux animaux, aux plantes, au vent, aiment la pluie, le silence et la solitude. Elles recherchent le calme et la tranquillité pour se ressourcer, elles aiment marcher pieds nus pour se ressourcer et être en contact avec le mode du vivant. Une sorcière peut paraitre bizarre aux yeux de certain, il n'en est rien. Elle a juste une connexion différente avec les éléments qui l'entoure.



Une sorcière travaille avec les cycles lunaires, utilise des éléments de la nature et fait appel à ces éléments lors de certains rituels de reconnexion, elles utilisent des minéraux pour leurs diverses vertus, elles aiment marcher pieds nus dans la rosée du matin, car elles en connaissent les bienfaits sur le corps et ce, depuis la nuit des temps, bien avant que la science ne prouve ses bienfaits.

Une sorcière va naturellement s'entourer ou attirer les animaux qui vont aimer l'énergie qu'elle dégage.

Elles savent soigner par les plantes, les minéraux, elles savent concocter des élixirs qui soulagent, stoppent les brûlure,...

Une sorcière est une femme comme vous et moi, avec une autre connexion, un autre savoir, mais qui n'en fera pas forcément étalage.




40 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page