top of page
Rechercher

Les sensations provoquées par le passage de l'énergie Reiki.

Dernière mise à jour : 5 juil.





Quels sensations peut on ressentir lors d'un soin.


Elle seront inégalement ressenties par le patient ou le thérapeute.


Ressenties par le patient:

Le passage de l'énergie des mains du donneur (thérapeute) au corps du receveur (patient) va créer des sensations éprouvées soit pendant la séance, soit après la fin des soins.


Pendant la séance:

D'une façon générale le receveur perçoit une grande chaleur émanent des mains du donneur. Cette chaleur provient à la fois de l'amélioration de la circulation sanguine et du passage de l'énergie elle- même.


Au contraire une sensation globale de froid exprime une carence énergétique


D'autres fois ce sont des réactions très variées:

. Des spasmes,

. Des bâillements,

-Des visions de couleurs,

-De la toux,

-Des hoquets,

-Une sensation de soif consécutive au dessèchement des muqueuses,

-Une impression de pesanteur débouchant sur un sommeil profond de durée variable,

-Des bruits dans les organes digestifs (estomac et intestins) consécutifs à la détente procurée par les mains du donneur,

-Des crises de rire ou de larmes, manifestations inconscientes peut-être de souffrances non encore asséchées.

Ces sensations disparaissent dès que les mains se retirent du corps.


Après les séances:

Entre deux séances, ou seulement à la fin du traitement, le receveur, surtout s'il souffre d'une maladie chronique, est parfois sujet à des réactions d'auto guérison dues au processus relativement lent d'élimination des toxines.


Cette désintoxication se manifeste généralement par:

-Des maux de tête,

-Une recrudescence spontanée des douleurs chroniques qui s'étaient apaisées tout de suite après la première séance,

-Ou une activation des émonctoires: abondance des selles ou des urines, sécrétion plus importantes des muqueuses (yeux, oreilles, poumons,...).

Ces réactions disparaissent spontanément au plus tard au bout de 24 heures.

Le donneur devra toujours conseiller, pour faciliter cette élimination souhaitable, de boire abondamment pendant plusieurs jours.

On constate des phénomènes similaires en homéopathie, en acupuncture ou à la suite d'un jeune prolongé.


Ressenties par le donneur:

Les sensations de nature subjective sont ressenties:

-Spontanément par le donneur au cours d'une séance,

-Mais elles peuvent être amplifiées au moyen de certains exercices.


Elles sont ressenties spontanément.

Le praticien ne doit pas s'étonner d'éprouver, au contact d'un malade, différentes sensations (appelées "hibiki") qui vont être différentes selon la partie du corps traitée.


1-Température:

-Le plus fréquemment la perception dans les mains d'une chaleur quelque peu anormale (dépassant la chaleur habituelle du corps de 37°) et constante, quelle que soit la position sur le corps, est le signe que le besoin d'énergétique est bien accepté et que l'organisme du receveur absorbe avidement l'énergie qu'on lui offre;

-La diminution progressive de la chaleur est l'indice que cette partie du corps a reçu une quantité suffisante d'énergie;

-La sensation de froid relatif ne signifie pas que l'énergie ne passe pas mais que cette zone souffre d'un blocage énergétique important et doit par conséquent être traitée d'une façon intense;


2-Sensations diverses:

-Des picotements (ou des fourmillements) plus ou moins forts dans les doigts et les paumes (qui peuvent quelques fois devenir assez douloureuses), révèlent une inflammation aiguë ou chronique;

-Des battements cardiaques sous les mains traduisent une circulation sanguine plus intense;

-Plus rarement, une adhérence révèle un flot important d'énergie, mais cessera lorsque la zone aura reçu la quantité d'énergie qu'elle souhaite.


Cette tension énergétique met en évidence une zone qui est énergétiquement perturbée et requiert alors toute l'attention du praticien.

Plus ces sensations seront fortes, plus seront importants les besoins du patient à ce niveau du corps. Mais il est essentiel que l'attention plus grandes apportée et la durée de l'imposition des mains sur la partie "perturbée" ne puissent pas être interprétées par le patient comme un diagnostic médial.

La technique destinée à rendre plus explicites les déséquilibres chez le patient ("byosen reikan-ho") consiste:

-A placer la paume de la main directrice à +/- 20cm du patient allongé sur le dos,

-Puis à balayer avec une main le corps toujours à 20 cm jusqu'à ce que l'on perçoive intuitivement un "hibiki",

-A effectuer un traitement habituel re Reiki sur la partie ainsi détectée,

-Et a terminer par un traitement complet en 19 positions sur le corps.



L'importance de ces sensations a toujours été mise en valeur dans la tradition japonaise du Reiki (sous le nom de Byosen) depuis Usui.

Selon le postulat de base de la conception occidentale de Mme Takata, le Reiki se dirige naturellement vers la partie du corps ou l'organe qui en aura le plus besoin sans qu'il soit nécessaire de le diriger. Il en découle que toute intention humaine doit être supprimée.



Nanou



 



Télécharger gratuitement le guide des chakras, un guide truffée de truc et astuce pour votre bien être


225 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page