top of page
Rechercher

La transmission du Reiki



Les connaissances livresques ne suffisent pas pour transmettre le Reiki à soi- même ou aux autres car il est indispensable de recevoir des initiations accompagnées d'une pratique régulière.




L'obligation des initiations:


L'initiation constitue un moyen de transmission des connaissances de nature particulière qui connaît des degrés d'approfondissement.


Nature de l'initiation:


L'initiation ne relève pas de la communication habituelle, écrite ou orale. De tout temps ce type de communication a été effectué de maître à élève chaque fois qu'il s'agissait d'une connaissance fondamentale, non traduisible seulement par des mots.

En Reiki, ce transfert particulier et immédiat va permettre non pas d'ouvrir mais d'élargir un canal de vie qui fera pénétrer puis circuler davantage d'énergie universelle au moyen des impositions de mains et des symboles ésotériques. Lorsque cet agrandissement aura été effectué, l'initié, qui aura ainsi nettoyé ses méridiens principaux, conservera la possibilité de transmettre du Reiki durant toute sa vie même s'il a cessé de le pratiquer.

Il est indispensable que la transmission soit effectuée seulement lorsque l'élève en manifeste le désir. C'est cette "cérémonie" appelée initialement "Reiju" au Japon puis plus tard ""initiation", qui va permettre d'agrandir le canal du Reiki, débouchant ainsi vers de nouvelles capacités qui n'apparaissaient pas jusqu'alors.

Rien ne s'oppose à ce que les initiés reçoivent par la suite la même initiation à plusieurs reprises sans pour autant qu'ils aient franchi un niveau supplémentaire.

Cependant il est clair que l'initiation ne confère aucune augmentation du pouvoir énergétique mais sert de déclencheur pour que chacun fasse évoluer sa pratique et son mental à la suite de ses propres efforts. Par contre on constate que la pratique de l'imposition des mains augmente la capacité à transmettre l'énergie. Mais le donneur ne doit jamais oublier qu'il n'est qu'un moyen de locomotion de l'énergie universelle dont il n'est en aucune hypothèse détenteur et qu'il ne détient aucun pouvoir personnel dont il puisse tirer vanité.


La progression des initiations


On en compte généralement quatre, bien que ce nombre soit différent dans d'autres écoles de "Reiki".


1er degré:

Il met l'accent sur les soins à pratiquer pour les troubles physiques ou psychologiques ressentis au présent.

Le 1er degré permet d'ouvrir le centre du Ki qui va ensuite agir sur tout l'organisme et sur le mental.

Le 1er degré aide à prendre conscience de son corps, à augmenter sa capacité à se soigner soi- même (auto traitement) à n'importe quel moment et à traiter le corps entier des autres (parents, amis ou animaux).


2ème degré:

Accessible après plusieurs mois de pratique du 1er degré, le 2ème degré permet d'accroitre les capacités obtenues par le 1er degré. Grâce à lui on se propose d'agir aussi bien sur le passé que sur le futur.

De plus, à la suite de la transmission de 3 symboles d'Usui, on obtient la possibilité d'agir, encore plus efficacement, tant sur le plan physique que sur le plan mental et à travers l'espace. Cette étape est indispensable à celui qui veut pratiquer le Reiki de façon habituelle.


3ème degré:


A ce stade, on recherche le calme absolu qu'il n'est possible d'atteindre que par la relaxation profonde et la méditation.


4ème degré:


On admet généralement que les pratiquants ayant atteint le 3e niveau et désireux d'enseigner le Reiki, et donc d'initier d'autres personnes, reçoivent un enseignement de type pédagogique, qu'on appelle 4e degré.








10 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page